Les hommes de l’ombre de l’équipe cycliste AG2R La Mondiale

crédit photo : activradio.com

La Loire a vibré au rythme du vélo ces-derniers jours. Les coureurs du 70è Critérium du Dauphiné ont bouclé la première étape, lundi soir, à Saint-Just-Saint-Rambert, avant de repartir hier matin, de Montbrison. Il y avait encore du monde sur les bords de la route, et surtout dans l’aire réservée aux bus des équipes hier matin. Avec un plus de ferveur autour des véhicules ciel et blanc d’AG2R La Mondiale, que l’on a pu approcher pour Activ.

Un important contingent ligérien chez AG2R La Mondiale

Chez AG2R, on les têtes les plus connues. Et le champion à l’applaudimètre, c’est Romain Bardet. Le coureur de Brioude est pratiquement chez lui. Romain a emprunté des routes connues, en Haute-Loire, avant de basculer sur Saint-Just-Saint-Rambert, lundi.

Et puis il y a les autres. Les hommes de l’ombre… À l’image de Julien Lachize, kiné de l’équipe depuis 8 ans, lui aussi régional de l’étape, car kiné à Firminy. Il n’est pas le seul, l’un des directeurs sportifs habite La Talaudière et plusieurs membres du staff vivent à Saint-Etienne.

Et si son poste nécessite une certaine proximité avec les coureurs, il se doit aussi d’être polyvalent. Au-delà des soins prodigués, il est aussi embarqué dans les voitures à l’avant pour assurer le ravitaillement.

Autre composante importante, les mécanos. Là le but est de régler le vélo au millimètre, comme l’explique Axel Genet, mécanicien AG2R depuis 4 ans. Chaque coureur a son réglage niveau hauteur, mais mécaniquement tous les vélos sont identiques selon lui.

Et ça marche, AG2R est dans le peloton de tête au classement des équipes.

Place, ce mercredi, justement, à un travail collectif, avec le contre-la-montre par équipes, entre Pont-de-Vaux (Ain) et Louhans-Châteaurenaud (Saône-et-Loire).

crédit photo : activradio.com

Journaliste