Les Verts inter « mi-temps » du spectacle

Rivieresite-new.jpg

Dans une morne première mi-temps, les Verts étaient mal embarqués après avoir concédé l’ouverture du score face à des Bordelais dominés mais réalistes. Si l’avantage en faveur des visiteurs n’était pas mérité à la pause, les Verts ne pouvaient s’en prendre qu’à eux même car ils n’avaient pas su convertir leur domination. Mais en deux minutes Saint-Étienne s’est relancé, Ebondo puis Bocanegra, à la 67ème et à la 69ème relançaient les Stéphanois et ouvraient la voix royale vers la victoire. Le fait du match intervint à la 83ème quand Rivière, magnifiquement lancé par Matuidi, oubliait Bergessio complètement seul pour choisir la solution individuelle. Oubli dommageable puisque les Girondins sur coup de pied arrêté égalisaient à la 89ème. Un scenario qui peu laisser un gout amer aux Stéphanois. Le plus inquiétant, c’est certainement que les Verts ne savent plus gagner, même quand la victoire leur tend les bras.

Timothée Maymon