Les Verts passeront la mini trêve au chaud

match_asse-lens-Matuidi.jpg

L’opération reconquête du public de Geoffroy-Guichard continue. Pour la seconde fois en deux matches à domicile, les Stéphanois ont inscrit trois buts devant leur public. Si la manière fut longtemps incertaine et le score indécis, les hommes de Christophe Galtier ont assuré et rassuré. Au-delà des trois points, qui sur un plan comptable mettent les Verts en position favorable au classement de Ligue 1 avant un mois de septembre compliqué, les Foréziens se sont rassurés. Ils avaient prouvé contre Sochaux qu’ils étaient capables de marquer, et contre Rennes qu’ils savaient aussi défendre. Contre Lens, ils ont prouvé qu’ils pouvaient faire les deux, car le but encaissé dans le temps additionnel est plus anecdotique qu’autre chose. Si la rencontre fut marquée par beaucoup d’imprécisions de part et d’autre, les Verts en prenant l’avantage dès la 5e minute de jeu, ont tenu le match à leur main: maladroits dans les temps forts mais solides et solidaires dans les temps faibles, ils ont offert une prestation intelligente, efficace et positive. C’est la seconde fois en deux matches que le mot intelligent revient pour définir la prestation stéphanoise… tout sauf un hasard. Ces Verts-là semblent être plus posés, plus mûrs, plus matures aussi. Le bilan du mois d’août est donc globalement positif, mais attention à ne pas s’emballer, Saint-Étienne reste une équipe fragile en reconstruction.

Timothée Maymon