L’invitée de la rédac : Cécile Cukierman, Sénatrice PC de la Loire

IMG_6173

On parle politique ce vendredi avec notre invitée Cécile Cukierman. La Sénatrice communiste de la Loire revient notamment sur la crise des « gilets jaunes » à la veille de l’acte 21 samedi 6 avril. « Il va être de plus en plus difficile de trouver une issue », prévient-elle. L’élue ligérienne accuse le gouvernement d’avoir trop tergiversé. Désormais, « il faut une réponse politique concrète » aux problématiques soulevées par les « gilets jaunes ».

Européennes, municipales…

L’occasion aussi d’aborder les échéances électorales… D’abord, les élections européennes le 26 mai. La Sénatrice rappelle l’importance d’aller voter pour construire une autre Europe. Elle réclame une Europe sociale. Le choix ne peut pas se résumer à la question « pour ou contre l’Union Européenne ? », dit-elle.

La question des élections municipales (dans un an) lui a aussi été posée. Cécile Cukierman que certains verraient bien conduire une liste de la gauche rassemblée. Chaque chose en son temps, répond celle qui est aussi conseillère régionale. Elle appelle déjà à définir un projet crédible avant de choisir les personnes. A quelle échéance ? Sans doute à l’été, après les Européennes. Au micro d’ACTIV, Cécile Cukierman laisse planer le doute sur son ambition de devenir maire de Saint-Etienne. Elle « ne ferme pas la porte » mais « ne l’ouvre pas non plus ».

Interview complète =>

Rédacteur en chef
Infos matinée