Loi alimentation : des produits plus chers pour mieux rémunérer les agriculteurs en bout de chaîne

Attention à partir de vendredi 1er février, certains produits de grande consommation seront vendus plus cher ! C’est la conséquence de la loi alimentation votée en octobre dernier. Vous risquez donc d’avoir de mauvaises surprises aux caisses des supermarchés. La hausse des prix est de 6,3% en moyenne. L’idée est de mieux rémunérer , en bout de chaîne, les agriculteurs.

Gérard Gallot est le président de la FDSEA, syndicat agricole, dans la Loire

Les agriculteurs dans l’attente

Pour l’instant c’est l’interrogation : les agriculteurs attendent de voir les effets de cette loi…

Certains produits comme le Nutella, la bouteille de Coca-Cola, ou le camembert Président vont monter en flèche. La loi interdit également les super promos supérieures à 34%.

Rédacteur en chef
Infos matinée