Dossier de la rédac : Les hôpitaux de Saint-Etienne et Roanne officiellement main dans la main

La nouvelle convention de direction commune entre le CHU de Saint-Etienne et le CH de Roanne a été signée le 8 novembre 2018, en présence des maires de Saint-Etienne - Gaël Perdriau - et de Roanne - Yves Nicolin.
crédit photo : activradio.com

On parle médecine ce vendredi dans le dossier de la Rédac’, puisque depuis hier, le plus grand GHT (Groupement Hospitalier de Territoire) de France est dans la Loire. La direction du CHU de Saint-Etienne et du Centre Hospitalier de Roanne sera commune à compter du 1er janvier 2019. Alors concrètement, qu’est-ce que ce rapprochement va changer pour les usagers ?

Premiers rapprochements dès 2015

En apparence pas grand-chose. Un accord-cadre avait déjà été signé entre les deux établissements en mars 2015. Concrètement, ils marchaient main dans la main dans plusieurs disciplines, notamment la Neurologie, l’Ophtalmologie, les prélèvements d’organe. Six assistants partagent désormais leur temps de travail sur les 2 sites en cardiologie, ORL, médecine d’urgence ou encore rhumatologie, qui n’était pas présente à Roanne. Et depuis avril dernier, le directeur par intérim de l’Hôpital de Roanne est un ancien membre du CHU de Saint-Etienne. Des échanges de matériel médical sont également intégrés à cet accord. Mais cette convention profite clairement à l’hôpital de Roanne, en difficultés financières il y a quelques années, ce qui avait obligé l’établissement à être mis sous tutelle. La direction commune permettra donc à Roanne de conserver une offre de soin importante, auquel la branche universitaire du CHU de ST Etienne apporte une vraie plus-value. Mais à ceux qui inquiéteraient de l’indépendance de la structure roannaise, sachez que la convention signée révèle un cadre juridique assez souple, qui permet de garder l’autonomie budgétaire et juridique du Centre Hospitalier de Roanne.

Mariage de raison pour conforter Saint-Etienne et rassurer Roanne

Cela couvait depuis plusieurs mois, c’est désormais officiel, dès le 1er janvier 2019, l’actuel Directeur du CHU de St Etienne, Michael Ghaly, dirigera les deux structures. Mais attention, cela ne veut pas dire pour autant que l’Hôpital de Roanne perd son indépendance, comme le souligne le maire de Roanne et directeur du Conseil de Surveillance de l’Hôpital roannais, Yves Nicolin :

Un rapprochement qui, même s’il est destiné à renforcer l’Hôpital de Roanne, va profiter indiscutablement à la visibilité de Saint-Etienne, comme le prédit le maire, Gaël Perdriau :

Mais ce rapprochement est-il l’alpha et l’oméga pour attirer de nouveaux praticiens à Roanne ? La réponse de l’actuel directeur de l’Hôpital de Roanne, Clément Caillaux :

La convention signée hier, propose un cadre assez souple, comme le précise le futur directeur de ce grand ensemble et actuel directeur du CHU de St Etienne, Michael Ghaly :

Notons enfin que les trois EHPAD de Montagny, Coutouvre et Pays Belmont (dans le nord du département) intègrent également la direction commune du nouveau GHT de la Loire.

La nouvelle convention de direction commune entre le CHU de Saint-Etienne et le CH de Roanne a été signée le 8 novembre 2018, en présence des maires de Saint-Etienne - Gaël Perdriau - et de Roanne - Yves Nicolin. crédit photo : activradio.com

Journaliste