Lorette : un chantier à 17 millions pour le futur siège d’Haulotte

Alexandre Saubot, le patron d'Haulotte / ACTIV RADIO

Alexandre Saubot a symboliquement posé mardi à Lorette la première pierre du futur siège social du groupe Haulotte qu’il dirige. Le chantier qui a démarré en février représente notamment 7.500 mètres carrés de bâtiment en bordure de l’A47, au niveau du virage de Corbeyre. Cet investissement de plus de 17 millions d’euros doit être livré au début de l’été 2020.

Devant les élus, le patron du fabricant de nacelles élévatrices a regretté l’exclusion des ETI industrielles du champ des aides publiques. « Je tiens à exprimer un petit regret Avec 2.000 personnes employées dans le monde, dont plus de 1.000 qui travaillent en France, on ne coche aucune case pour être aidé. Notre entreprise est peut-être trop industrielle, ou trop grande. Je vous livre ce petit message en guise de réflexion », a déclaré l’ex-président de l’UIMM et ancien candidat à la présidence du Medef

Une cinquantaine d’emplois créés

Haulotte a prévu de recruter dans la Loire une cinquantaine de salariés supplémentaires sur trois ans, en plus des 320 qui travaillent déjà sur la commune de Lorette et celle voisine de L’Horme : un territoire en reconversion industrielle, éligible à la Prime d’aménagement du territoire.

Alexandre Saubot, le patron d'Haulotte / ACTIV RADIO

Rédacteur en chef
Infos matinée