L’UFC Que Choisir s’attaque à la ponctualité des trains en Rhône-Alpes

SNCF-new.psd_.jpg

La section Rhône-Alpes de l’UFC-que choisir a présenté hier une campagne contre les TER en retard… Et dans la région, les retards de trains sont bel et bien une réalité. 13% des convois ne sont pas arrivés à l’heure en 2014 et la ponctualité s’est dégradée de 2% en moyenne en l’espace de 10 ans. C’est simple : Rhône-Alpes, avec 135.000 voyageurs chaque jour sur le réseau régional, arrive en 17ème position au classement des régions les plus « à l’heure » avec une ponctualité de 86,7% selon les chiffres de la SNCF.

60% des trains à l’heure entre Lyon et Saint-Etienne

Pour l’Adulst, l’association de défense des usagers de la ligne Lyon – Saint-Etienne, ces chiffres sont faux car ils ne prennent pas en compte, ni les retards de moins de 5 minutes, ni les suppressions de trains. Son porte-parole, Mathieu Gouttefangeas, avance un taux de ponctualité de l’ordre de 60% selon les propres observations des voyageurs.

Pour lutter contre ces retards, l’association de consommateurs UFC Que Choisir lance donc une appli « anti-retards » pour smartphone. L’outil permettra aux usagers de signaler tous les incidents quels qu’ils soient dans les trains régionaux. Et les résultats pourraient faire mal à la SNCF d’après Mathieu Gouttefangeas

Les données récoltées via l’appli seront transmises aux candidats des élections régionales de décembre.

propos recueillis par Timothée Maymon / Photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée