Manif des Gilets jaunes à Saint-Etienne : trois hommes écroués seront jugés en comparution immédiate mercredi

gj-centredeux
MàJ – 10h12

Trois participants présumés aux violences qui ont émaillé la manifestation des Gilets jaunes, samedi à Saint-Etienne, seront jugés en comparution immédiate mercredi. Ces jeunes de 19, 20 et 24 ans ont été placés sous mandat de dépôt dans l’attente de leur jugement, l’un pour dégradation par incendie, l’autre pour vol aggravé dans un supermarché stéphanois qui a été pillé par plusieurs dizaines de personnes après qu’une des vitrines eut été démolie à l’aide d’un parpaing.

Un ado de 14 ans présenté au juge des enfants

Un autre individu de 21 ans, à qui des dégradations par incendie sont reprochées, sera jugé le 9 janvier devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne. Deux adultes, auteurs présumés de violences samedi dernier à Saint-Etienne, ont quant à eux été remis en liberté durant la poursuite de l’enquête les concernant.

Un adolescent de 14 ans, suspecté de vol dans un commerce stéphanois à l’occasion de ces violences urbaines, a pour sa part été présenté à un juge des enfants lundi.

Cinq mineurs en garde-à-vue

Par ailleurs, cinq mineurs se réclamant de la mouvance des gilets jaunes, interpellés devant le Lycée Claude-Lebois de Saint-Chamond, lundi en début d’après-midi, étaient en garde-à-vue au commissariat central de Saint-Etienne lundi soir. Suspectés d’avoir jeté de projectiles sur des policiers envoyés sur place et sur leurs véhicules, ils participaient au blocage de l’établissement dont la direction de l’établissement a annulé les cours lundi après-midi.

Rédacteur en chef
Infos matinée