Marc Petit ne cède pas aux pressions et reste maire de Firminy

IMG_1429

Un conseil municipal extraordinaire s’est tenu lundi soir dans un climat tendu à Firminy… La salle du conseil était pleine, plus d’une centaine de personnes avaient pris place dans le public.

Les conseillers municipaux ont pu exprimer leur ressenti deux mois après la condamnation de Marc Petit à un mois de prison avec sursis pour agression sexuelle. Mais celui-ci refuse de démissionner malgré que le conseil municipal a exprimé un vœu réclamant sa mise en retrait, par 17 voix contre 16.

Réactions des opposants

Laurence Juban, adjointe au maire à la culture, fait partie des frondeurs de la majorité… Elle estime que Marc Petit « prend en otage » la ville

Julien Luya, chef du groupe d’opposition de droite, n’est pas surpris par la posture du maire de Firminy

Propos recueillis par Thibaut Georjon

Rédacteur en chef
Infos matinée