Meurtre d’Annie Toinon : les deux fils adoptifs acquittés

Le Palais de Justice de Saint-Etienne / 
Crédit Photot © avocat.net

Johan et Aurélien Toinon, poursuivis pour assassinat avec préméditation pour le meurtre de leur mère adoptive en 2010 à Saint-Galmier, ont été acquittés vendredi par la cour d’Assises de la Loire au terme de six jours de procès.

Le juge n’a donc pas suivi les réquisitions de l’avocat général qui réclamait 15 et 20 ans de réclusion à l’encontre des deux prévenus.

Des réquisitions qualifiées de « disproportionnées » par l’avocate de Johan Toinon, Maitre Marion Vincent-Girod, écoutez :

La défense a donc obtenu gain de cause. Les deux frères sont ressortis libres du palais de justice. Quant au père, Bernard Toinon, son avocat décrit « un homme effondré qui attendait énormément de ce procès et qui repart donc sans réponse ».

Le parquet a dix jours pour faire appel.

Rappel : le 15 juillet 2010,  à Saint-Galmier. Annie Toinon, 58 ans avit été retrouvée morte dans sa chambre par une de ses amies. La quinquagénaire baignait dans son sang, la tête et la mâchoire fracturées à coups de barre de fer.

Aurélien et Johan, deux des 4 enfants de la victime avaient été placés en garde à vue quelques jours plus tard et ne cessaient de clamer leur innocence. Après s’être mutuellement accusés, ils ont finalement aligné leur ligne de défense pour contester toute responsabilité.

 

 

 

 

 

 

 

Le Palais de Justice de Saint-Etienne / Crédit Photot © avocat.net