Meurtre d’un Montbrisonnais en Isère : le Parquet de Saint-Etienne ouvre une information judiciaire

Photo ACTIV / Le Procureur Régnault et le colonel Pascal en conférence de presse

Le Parquet de Saint-Etienne va ouvrir ce samedi une information judiciaire après la mort d’un homme de 29 ans, originaire de Montbrison. Décès qui remonte au 26 août dernier, mais le corps n’a été trouvé que jeudi soir par les gendarmes. Il avait été enterré dans un champ, à Septème, près de Vienne en Isère.

Découverte qui fait suite à l’arrestation d’un couple, à Montbrison, pour des faits d’extorsion de fonds sur le demi-frère de l’homme assassiné. Un homme de 43 et une femme de 29 ans. C’est pendant leur garde à vue que la femme a avoué l’homicide. Les éléments connus à ce jour laissent penser que la victime a subi un véritable calvaire pendant des semaines.

La victime était le « souffre-douleur »

L’information judiciaire ouverte ce samedi le sera pour plusieurs chefs d’inculpations : d’abord, homicide volontaire et séquestration comme l’a confirmé le Procureur de Saint-Etienne, Jean-Daniel Regnault lors d’une conférence de presse vendredi après-midi. L’autopsie pratiquée vendredi matin sur le corps de la victime a révélé de nombreuses fractures. La mort n’a pas été forcément violente, mais le chef d’inculpation d’actes de tortures et de barbarie sera aussi retenu.

L’enquête est loin d’être terminée… De nombreux indices doivent être analysés, car la scène du crime est particulièrement étendue, souligne le Procureur. Les enquêteurs vont devoir aussi déterminer le rôle précis de la femme, placée en garde à vue. A-t-elle été complice du meurtre ? Pourquoi n’a-t-elle pas parlé plus tôt ? Elle affirme en tout cas avoir été violée par l’autre suspect. Le procureur de la République de Saint-Etienne va demander le placement en détention des deux personnes interpellées.

Photo ACTIV / Le Procureur Régnault et le colonel Pascal en conférence de presse

Rédacteur en chef
Infos matinée