Meurtre passionnel de Chalain-d’Uzore, les dessous de l’affaire…

crime-new.psd_.jpg

L’auteur des faits est âgé d’une cinquantaine d’années. Seul et sans emploi, il s’est présenté à l’entreprise du nouvel ami de son ex-compagne dont il était séparé depuis trois semaines. S’en est suivi une scène d’une extrême violence. L’homme, muni d’un fusil à pompe, a tiré sur le compagnon de son ex, le blessant au genou. Puis il s’en est pris à sa femme qu’il a frappé puis tué de deux balles avant de retourner achever sa première victime. En voyant les pompiers arriver, le tueur s’est donné deux coups de couteau fatals. Un crime prémédité puisqu’un véritable arsenal d’armes à feu, de munitions et d’armes blanches a été retrouvé à l’intérieur de son véhicule… Le procureur de la République, Jean-Daniel Regnault, a par ailleurs dépeint un « individu sans antécédent judiciaire mais qui souffrait de sérieux problèmes psychologiques ». Il avait même consulté un psychiatre le jour même des faits à l’hôpital de Montbrison. Ce dernier lui avait préconisé une hospitalisation ! Notez que le corps des deux victimes doivent être autopsiés ce jeudi. L’affaire devrait être rapidement classée sans suite.

Propos recueillis par Anaïs Sainz