Mois sans tabac : quand devient-on dépendant ?

Crédit : Myriams-fotos

Novembre est le mois sans tabac : l’occasion de faire le point sur les accompagnements qui existent pour arrêter de fumer. Sachez que toutes consultations avec un tabacologue sont remboursées, tout comme les patchs et pastilles à la nicotine. Des aides qui sont différentes selon le type de dépendance. On écoute le Dr Christine Denis-Vatant, elle est directrice du service de sevrage tabagique au CHU de Saint-Etienne :

« Il y a plusieurs types de dépendance, dont la dépendance à la nicotine (…). Il y a la dépendance comportementale selon les habitudes, le geste. Puis il y a la dépendance psychologique : il y a beaucoup de personnes qui utilisent la cigarette comme un anti-stress. Ca a tout l’effet inverse »   

1,6 millions de fumeurs en moins

On compte 1,6 millions de fumeurs en moins sur ans en France. Plusieurs raisons à cette baisse : la santé, mais aussi le prix du paquet de cigarette :

Cigarette électronique : sans risques ?

Et bien souvent, pour réduire la cigarette et faire des économies, les fumeurs se dirigent vers la cigarette électronique. Mais est-elle dangereuse ?

« Non. La cigarette électronique, pour l’instant, en France avec les normes, on n’a pas de dangerosité de ce produit. Par contre, il est conseillé de ne pas mettre de CBD dedans. (…) La cigarette électronique c’est un outil pour arrêter de fumer. Ce n’est pas quelque chose qu’on doit garder toute sa vie ». 

Mais à partir de quel moment on est dépendant ?

Vous retrouvez des tabacologues sur Firminy, Saint-Chamond, Feurs et Roanne. Il existe aussi les Lundis de Loiréadd à Saint-Etienne dans le quartier la Terrasse de 18h à 20h qui vous propose des groupes de parole animés par un tabacologue. Des séances de sophrologie sont également organisées un lundi sur deux.

Plus d’info ⇒ ici ⇐

Crédit : Myriams-fotos

Journaliste
Infos après-midi