Monaco 2-3 ASSE : un succès d’hommes

Rémy Cabella est le Grand homme de cette partie à Monaco en marquant, délivrant une passe décisive, et poussant les Monégasque à un but contre leur camp. 
Crédit photo : asse.fr

C’est désormais la marque de fabrique des Verts : montrer deux visages complètement opposés dans un match. Alors que la première période a été nullissime, les Verts ont été renversants. Et éjectent l’OL de la troisième place (provisoirement).

Bataille tactique remportée par Jardim

Avant les hommes et l’animation, c’est bien une bataille tactique à laquelle se seront confrontés Léonardo Jardim et Jean-Louis Gasset. Le 4-2-3-1 monégasque aura posé bien des problèmes au 3-4-2-1 de Gasset. Et les Verts sont passés à côté de leur première mi-temps. Falcao se procurait la première occasion (14′), mais Gelson Martins ouvrait la marque juste après le premier 1/4 d’heure, en reprenant dans un angle impossible, aidé par la passivité de Ruffier qui s’attendait à une sortie de but (1-0, 18′). Mais le plus inquiétant sera la manque de réaction des Verts, qui se mettent simplement en avant par leur manque de sérénité, illustrée par les trois avertissements reçus par Khazri, Debuchy et Hamouma.

Cousu main par Cabella

Aux retours des vestiaires, les Verts profiteront du doute instillé par la sortie sur blessure du gardien monégasque Subasic (45′), mais surtout la réorganisation tactique effectuée par Jean-Louis Gasset, pour repasser en 4-2-3-1, et l’entrée de Béric (52′). Juste le temps de trembler une dernière fois après une tête de Glik sur la transversale (50′). Puis le show Cabella débute avec ce ballon piqué qui rebondi sur la cheville de Ballo-Touré pour l’égalisation (1-1, 59′). Puis la reprise fabuleuse dans la lucarne du lutin vert (1-2, 70′). La touche finale viendra sur le centre de Cabella pour la tête du bondissant Nordin (1-3, 82′). Et le seul bémol vient du deuxième but monégasque, signé Vinicius, sur un centre-tir de Gelson Martins (2-3, 92′), qui vient ternir un peu le goal-average en vue d’une qualif’ en Ligue des Champions.

Cette 18è victoire de la saison assure quasiment l’Europa League et ouvre clairement la perspective de la Ligue des Champions désormais. Tout Sainté chante à nouveau à la gloire de Christophe Galtier pour espérer que le LOSC l’emporte au Groupama Stadium.

 

Rémy Cabella est le Grand homme de cette partie à Monaco en marquant, délivrant une passe décisive, et poussant les Monégasque à un but contre leur camp. Crédit photo : asse.fr

Journaliste