Monaco – ASSE : le casse-tête de la LFP

Photo DR

Les Verts profitent depuis dimanche soir (et la victoire à Dijon 1-0) d’une trêve internationale extra-large pour deux raisons : d’abord l’équipe de France joue le week-end prochain, mais en plus, les Stéphanois ont vu leur match face à Monaco le 1er avril être reporté. En effet, les Monégasques jouent ce week-end-là, la finale de la Coupe de la Ligue au Parc OL face au PSG.

Mais voilà, le calendrier de Monaco, qualifié en Ligue des Champions et en Coupe de France, est surchargé en cet fin de saison. La date de ce Monaco-ASSE à Louis II est un vrai casse-tête.

Trois options pour la Ligue

Première option : si Monaco s’incline face à Lille en quart-de-finale de la Coupe de France le 4 Avril, une place se libèrerait le 26 avril dans le calendrier monégasque.

Deuxième option : Si Monaco s’incline en quart-de finale-de la Ligue des Champions face à Dortmund les 11 et 19 avril, deux dates se libèreraient dans le calendrier du club princier les 3 et 10 mai.

Troisième option (l’impossible ?) : si Monaco poursuit sa course en Ligue des champions ET en Coupe de France, il n’y aura pas de date disponible pour le ASM-ASSE de la 31ème journée avant… le 17 mai !

Dans le cas de cette troisième option, la LFP se trouverait très ennuyée car cela signifierait que les Monégasques, qui jouent le titre, auront un match en retard jusqu’à la 37ème journée. Une situation inacceptable en terme d’équité sportive vis à vis de leur concurrent Niçois et Parisiens.

De plus, dans le sprint final et des deux dernières journées organisées sous forme de multiplex, cela fausserait la lisibilité et le suspense de la fin de championnat. La Ligue de football professionnel (en charge de la Ligue 1) pourrait alors devoir négocier – situation unique – avec la Fédération Française de football (en charge de la Coupe de France) pour remplacer une date de Coupe  par une journée de championnat. Les Verts, eux, attendent !

Photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée