Montbrison : un couple en garde à vue pour avoir tué un homme et dissimulé son corps en Isère

GENDARMERIE
MàJ – 16h45

Un couple est en garde-à-vue depuis jeudi à Montbrison pour le meurtre d’un homme de 29 ans. Il a été retrouvé enterré dans un champ en Isère.

Ce que l’on sait, c’est qu’il s’agit d’un couple de marginaux : un homme de 43 ans et une femme de 29 ans. Les deux suspects sont donc interrogés par les gendarmes pour leur implication dans un meurtre, commis le 26 août dernier à Septème, près de Vienne. Ils ont été interpellés jeudi à Montbrison, pris en flagrant délit d’extorsion de fonds sur le demi-frère de l’homme assassiné. Il était placé sous protection car tous les 5 du mois, le couple venait lui prendre les allocations qu’il percevait. C’est au cours de la garde à vue, que l’une des deux personnes arrêtés accusera l’autre de meutre et de viol.

Opération de la gendarmerie en pleine nuit

Sur indication de l’un des suspects, les gendarmes de la Loire, avec l’aide de leurs collègues de l’Isère, sont donc allés à Septème pour retrouver le cadavre, enterré dans un champ.  Un hélicoptère a notamment été mobilisé. Pourquoi ne pas avoir attendu qu’il fasse jour pour mener de telles recherches ? Réponse du colonel Romain Pascal, patron de la gendarmerie de la Loire

Ouverture d’une information judiciaire samedi

Lors d’une conférence de presse ce vendredi après-midi, le Procureur de la République de Saint-Etienne Jean-Daniel Regnault a annoncé l’ouverture dès samedi, à l’issue de la garde à vue, d’une information judiciaire pour homicide volontaire, séquestration, viol, tortures et actes de barbarie. « La victime a notamment eu une dent arrachée avec une tenaille », a-t-il confié. Un calvaire qui visiblement a duré plusieurs semaines jusqu’à son décès. Le Parquet demandera un mandat de dépôt à l’encontre des deux gardés à vue.

Rédacteur en chef
Infos matinée