Mort à la prison de la Talaudière : la codétenue avoue le meurtre, des expertises psychiatriques à venir

La prison de La Talaudière / photo ACTIV RADIO

Les suites du meurtre à la prison de la Talaudière ce mercredi. Pour rappel, une détenue de 58 ans a été tuée lundi soir par étranglement par sa codétenue. Le corps avait été découvert vers 23h30.

La prévenue, une femme de 30 ans, est entendue par un juge d’instruction ce mercredi. Elle sera présentée au Juge des Libertés et de la détention. Selon le procureur de la République, la victime a d’abord été frappée à la tête, puis tailladée et étranglée. La codétenue quant à elle a avoué le meurtre.

Condamnée pour le meurtre de son père

La victime, originaire de Saint-Etienne, n’est pas inconnue des médias : elle avait été condamnée avec sa jumelle à 20 ans de prison ferme pour le meurtre de son père, âgé de 91 ans, c’était en 2016. La condamnation pour ces deux sœurs alors âgées de 57 ans avait eu lieu en novembre 2019.

5 ans de prison pour avoir mis le feu au parking du Tribunal de Roanne

La prévenue quant à elle était en prison pour avoir incendié le parking du tribunal de Roanne, les faits remontent au 24 mars 2019, les secours et forces de l’ordre avaient procédé à l’évacuation de l’établissement. Elle avait été condamnée à 5 ans de prison ferme.

Selon la Police, l’auteur du meurtre est décrite comme fragile psychologiquement. Cette dernière va devoir prochainement se soumettre à des expertises psychiatriques. La Sureté Départementale est en charge de l’enquête.

La prison de La Talaudière / photo ACTIV RADIO

Journaliste
Infos après-midi