Municipales à Saint-Etienne : Gagnaire ne sera pas candidat

Jean-Louis Gagnaire, député PS de la Loire, dans les studios d'ACTIV
MàJ – 9h46

A moins d’un an des élections municipales de 2020, ça se précise à Saint-Etienne… Même s’il ne l’a pas encore dit officiellement, le maire LR Gaël Perdriau sera candidat à sa réélection. Et en face de lui,  Jean-Louis Gagnaire était pressenti pour porter les couleurs de la République en marche.

Une chose est sûre, l’ancien député socialiste a pris sa décision. Sur Twitter, ce jeudi matin, il annonce même l’avoir partagée avec les « marcheurs » de la Loire. « Pas de communication publique pour l’instant », nous fait savoir l’intéressé. Jean-Louis Gagnaire veut faire les choses dans l’ordre. Il est à Paris ce jeudi pour rencontrer les instances dirigeantes de LREM.

 

 

IMG_6672

« Je n’ai plus l’entrainement pour la compétition électorale »

Un tweet qui pourrait laisser penser qu’il va se lancer dans la course… C’est tout le contraire. Selon nos informations, Jean-Louis Gagnaire ne conduira « pas la liste municipale en 2020 ». C’est ce qu’il écrit dans un message adressé aux adhérents LREM. Le référent En Marche pour la Loire dit avoir hésité. Il a reçu de nombreuses sollicitations mais ne croit pas en « l’homme providentiel ». Sans mandat depuis deux ans, il avoue également ne plus avoir « l’entrainement pour la compétition électorale ».

Qui pour porter les couleurs de LREM ?

Ce renoncement de Jean-Louis Gagnaire est une petite surprise. Car la République en Marche souffre d’un manque de leader à Saint-Etienne. A un moment, le parti d’Emmanuel Macron aurait pu s’appuyer sur un candidat plus jeune en la personne de Guillaume Arcèse. Ce jeune médecin gériatre, sans réelle expérience politique, étaient l’un des représentants actifs d’En Marche dans la Loire. Il ne cachait pas certaines ambitions mais celui-ci a quitté le département pour des raisons professionnelles.

Le candidat En Marche à la mairie de Saint-Etienne ne peut pas non plus se trouver au sein du conseil municipal puisque le groupe LREM a volé en éclat ces dernières semaines. Quant à l’ancien maire PS de la ville Maurice Vincent, lui aussi soutien de LREM, il n’a pas l’intention de revenir.

Jusqu’à maintenant, l’ancien député et ancien conseiller régional sous Jean-Jack Queyranne entretenait le suspense. C’est donc à quelques jours d’une élection européenne qui s’annonce cruciale pour la majorité présidentielle qu’il annonce qu’il n’ira pas. Il reste 10 mois pour voir émerger un homme ou une femme localement. A moins que Paris décide de parachuter une personnalité pour tenter de récupérer la mairie.

 

Jean-Louis Gagnaire, député PS de la Loire, dans les studios d'ACTIV

Rédacteur en chef
Infos matinée