Musique live : bienvenue au Disorder, le nouveau rendez-vous stéphanois

IMG_3289

Elle répondait depuis des années au nom de La Mine … l’emblématique discothèque de Saint-Etienne a rouverte ce jeudi soir et s’appelle désormais le Disorder Club. Un lieu hybride qui mélange de la musique live, un bar mais aussi une discothèque. Les précisons de Julien Haro, l’un des gérants :

« On est une vraie salle de concert mais on a aussi une vraie ambiance de bar, de pub. On veut que les gens puissent être accoudés au comptoir et puissent discuter entre eux et profiter du concert. C’est très important qu’il y ait ce mix là, et que les gens se sentent chez eux… » – Julien Haro

IMG_3292

Devil Jo & The Backdoormen

« Plus de musique live, parce que c’est ce qu’on aime » 

Un club qui met donc en avant la musique live et surtout les groupes locaux. Julien Peyron est associé au Disorder :

« C’était le but du jeu : proposer de la musique live. (…) C’est quand même la base de la musique. Avant d’enregistrer, il faut d’abord faire des concerts. C’était un peu l’esprit du lieu, proposer des artistes en live, des artistes locaux, et puis des choses vivantes, qui parlent aux gens…  » – Julien Peyron

Un intérieur redessiné

IMG_3293

Le Disorder Club

Pour accéder au cœur du Disorder Club, direction le sous sol en empruntant un large escalier. Une fois arrivé en bas, c’est un tout nouveau lieu que vont pouvoir découvrir les stéphanois. On écoute Nicolas Gervais, charpentier ligérien, qui a pris part à la conception du club :

« Dans un club, le bar c’est un peu le centre (…) il fallait quelque chose d’imposant, quelque chose de grand … »  – Nicolas Gervais

Le Disorder club continue son inauguration ce samedi soir avec une soirée House Disco et Afro Beat. Vous retrouvez toutes les infos sur la page Facebook du Disorder Club.

Journaliste
Infos après-midi