Roanne : Nicolin défend son bilan… et se montre sévère à l’égard des propriétaires de chiens indélicats

rp-2016-roanne-nicolin

Yves Nicolin et son équipe municipale achèvent vendredi soir à la salle Fontalon une série de réunions publiques pour dresser le bilan de son action, deux ans après son retour à la tête de la Ville de Roanne. Bords de Loire, îlot Foch-Sully, vidéo verbalisation…

Durant une heure, le député-maire défend son bilan, avant de répondre aux questions de l’assistance. A l’aise au micro, Yves Nicolin revendique son penchant pour la communication, qui se manifeste plus largement pas l’installation de sucettes et panneaux LED dans la ville, ou la rénovation du magazine municipal.

Au micro d’ACTIV Radio, l’édile roannais confie avoir retiré les leçons de sa défaite de 2008 face à Laure Déroche, regrettant de ne pas avoir assez communiqué auprès de la population lors de son premier mandat.

Yves Nicolin inspiré par… Robert Ménard

Sur la question de la propreté, le maire de Roanne nous confie par ailleurs être favorable à l’idée de Robert Ménard à Béziers qui veut ficher l’ADN des chiens pour lutter contre les crottes. Pour sa part, Yves Nicolin affirme vouloir utiliser la vidéosurveillance pour punir les propriétaires de chiens qui ne ramassent pas les déjections de leur animal sur les trottoirs.

Journaliste
Commentateur des matchs de la Chorale de Roanne