Nouvelle prison de la Loire : où sont passées les autres études ?

prison-veauche

Les opposants à la construction de la nouvelle prison de Loire-Sud à Saint-Bonnet les Oules manifesteront une fois de plus le 11 mars prochain. Cette fois-ci, ils iront sous les fenêtres du Préfet de la Loire à Saint-Etienne.

En attendant, les habitants de Saint-Bonnet ou des communes concernées par l’implantation du nouvel établissement pénitentiaire sont invités à écrire au Préfet pour lui faire part de leur mécontentement. Des courriers type à lui adresser seront distribués dans les boites aux lettres ou à télécharger sur internet.  Les opposants demandent que des études précises, prouvant que le site de Saint-Bonnet est bien le plus adapté, leur soient présentées. Où sont passées les études concernant Roche-la-Molière ou la reconstruction de la prison à La Talaudière, s’interroge Eric Bayard, le président de l’association non à la prison à Saint-Bonnet-les-Oules

« Pourquoi un tel acharnement à Saint-Bonnet ? A qui ça profite ? »

Le Préfet de la Loire a reçu en fin de semaine dernière un courrier signé par le député Paul Salen, le maire de Saint-Bonnet les Oules Guy Françon, le président de Saint-Etienne Métropole Gaël Perdriau et le président du conseil départemental de la Loire Bernard Bonne. Courrier dans lequel il est demandé un délai de réflexion supplémentaire avant de choisir le terrain défintitif.

IMG_0307

Rédacteur en chef
Infos matinée