OM 2-0 ASSE : zéro pointé

crédit photo : asse.fr

Les matchs contre les grosses écuries se suivent et se ressemblent ! Les Verts sont toujours sur le point de basculer vers le positif, mais trébuchent. Frustrant…

Que de perte de balles…

Les Verts ont très mal débuté la rencontre avec un nombre de ballon perdu assez ahurissant dans les 10 premières minutes et dans des zones qui permettaient aux Marseillais de se montrer dangereux en contre-attaque. Le premier tir de la partie, signé Balotelli, était sauvé, un peu par miracle, mais surtout par le grand talent de Ruffier (5′). Un talent qu’il n’aura pas su mettre à profit, ensuite, en restant bloqué sur sa ligne, sur le corner de Thauvin, qui trouvait la retournée de Balotelli, dans les 6 mètres (1-0, 12′). Puis les Verts se montraient dangereux pour la seule fois de la rencontre, avec un raid solitaire de Khazri qui transperçait la défense olympienne, pour centrer fort à terre, mais qui parvenait pas à trouver Polomat, trop court pour reprendre au deuxième poteau (14′). Au contraire, Marseille enfonçait le clou avec un débordement d’Ocampos, sur un pénalty logique (main de Debuchy), transformé par Thauvin (2-0, 19′). Puis les Marseillais se procuraient quelques belles occasions, tout proches de marquer le troisième but, mais Thauvin croisait trop sa frappe (25′).

Le néant total en deuxième

Et malgré la tentative de renforcer l’attaque avec l’entrée en jeu de Béric (à la place de Perrin), rien n’y fera. Les Verts resteront bien en-dessous de marseillais pourtant attentistes en deuxième période. Celle de Diony non plus. L’OM n’avait plus qu’a gérer, et se mettre en évidence sur une reprise acrobatique de Sanson, qui passait au-dessus (82′).

Il faudra donc relever la tête dès le week-end prochain contre le dauphin lillois du PSG. Les Verts ont grillé le joker pour rester 4è. Il ne faudra pas abandonner cette place car ça revient fort derrière.

 

crédit photo : asse.fr

Journaliste