Paris « fesse » les Verts

ASSE-ruffier-new.psd

Pascal Dupraz, après la déroute de l’ETG face à Rennes, avait dit :  » Je n’aime pas les fessées, il y a des boites pour ça ! » Le Parc des Princes s’est mué le temps d’une soirée en l’une d’entre elles aux dépens des Stéphanois. Les Verts avaient pourtant pris la rencontre par le bon bout en répondant collectivement aux individualités parisiennes. Avec solidarité et abnégation, ils avait même réussi à faire mieux que tenir tête aux Franciliens.

Ruffier : la toile !

Malheureusement, après une première demi-heure globalement maîtrisée, les footballeurs de l’AS Saint-Etienne se trouvaient « trahis » par le héro de la qualification européenne. Stéphane Ruffier, sur une passe anodine en retrait, ratait son contrôle et glissait le ballon dans sa propre cage. Une bévue inexplicable et risible que Zlatan jugeait avec compassion en allant lui-même consoler un Ruffier déboussolé. A partir de cet instant, les Verts ont sombré et Paris a déroulé. Zlatan doublait la mise avant la mi-temps. Au retour des vestiaires les Verts amorphes donnaient une balle de but à Ibrahimovic qui ne manquait pas son duel avec Ruffier. Cavani marquait le 4ème but puis Zlatan clôturait le score. 5-0 ! Les Verts vont devoir se laver la tête pendant la trêve internationale pour reprendre leur esprit et oublier ce revers.

 

Réactions d’après match :

 

Journaliste
Commentateur sportif