Pôle métropolitain : Gaël Perdriau succède à Gérard Collomb

Le Maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau

Le maire de Saint-Etienne et président Saint-Etienne Métropole a été élu ce vendredi président du Pôle métropolitain, créé en 2012, qui regroupe désormais six intercommunalités, dont le Grand Lyon, la métropole stéphanoise, les Portes de l’Isère et l’agglomération viennoise.

Premier pôle métropolitain créé dans l’Hexagone, il est aussi le plus gros avec une population de près de deux millions d’habitants. Gaël Perdriau succède ainsi à Gérard Collomb, l’actuel ministre de l’Intérieur, qui présidait depuis sa création cette instance de concertation de 88 membres.

Un projet de territoire pour le Gier

« Plusieurs autres intercommunalités frappent à notre porte », déclare le nouveau président, après l’élargissement l’an dernier du périmètre à la Communauté de communes de l’Est Lyonnais et à la Communauté d’agglomération Villefranche-Beaujolais-Saône.

Par ailleurs, un nouveau directeur devrait arriver prochainement à la tête du Pôle métropolitain après le départ, l’an dernier, de Philippe Prud’homme. Il va notamment travailler sur un projet de territoire propre à la vallée du Gier, qui constitue « l’interface entre les métropoles lyonnaise et stéphanoise », souligne Gaël Perdriau.

Le Maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau

Rédacteur en chef
Infos matinée