Politique : Franck Descours devant la justice

L’ancien candidat FN à la mairie de Saint-Chamond comparait devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne cet après-midi suite à l’interpellation mouvementée en mars dernier, dont il avait fait l’objet, quelques jours avant les élections municipales. Quatre chefs d’accusation ont été retenus à son encontre : violence sur personnes dépositaires de l’autorité publique, rébellion, refus d’obtempérer et de se soumettre aux vérifications relatives au véhicule et au conducteur. A cela s’ajoute diverses infractions au code de la route. Le soir des faits, la police recherchait les auteurs d’un braquage pendant que le jeune candidat de 22 ans, lui, collait des affiches de campagne… Sauf qu’il avait pris la fuite en voyant arriver une voiture banalisée, expliquant avoir cru qu’il s’agissait de personnes mal intentionnées ! A suivre…