Pollution: on respire mal dans l’agglomération stéphanoise…

pollution-new.psd_.jpg

Les traditionnelles mesures préfectorales d’urgence sont en vigueur dans le sud du département comme la baisse de la vitesse de 20 km/h. Les automobilistes sont invités à lever le pied en raison d’une pollution trop importante pour la saison. L’Observatoire de l’air en Rhône-Alpes précise que les quatre polluants montrés du doigt sont : le dioxyde de soufre, dioxyde d’azote, ozone et particules fines. A l’origine de cette pollution ? Les récentes conditions anticycloniques qui favorisent l’accumulation de particules et qui coïncide avec l’augmentation des émissions par le chauffage. Depuis vendredi, c’est donc l’ensemble de la région Rhône-Alpes qui se retrouve congestionnée et a été placée en niveau d’alerte. Pour plus de détails: www.atmo-rhonealpes.org
/Default.aspx