Prêtres pédophiles : le cardinal Barbarin reconnait les « erreurs » de l’Evêché

L'archevêque de Lyon, Monseigneur Barbarin / Photo DR

Visé par plusieurs plaintes, le cardinal Philippe Babarin a fait son « mea culpa » hier à Lyon… 220 prêtres du diocèse de Lyon et donc du Roannais avaient été conviés par l’Archevêque pour aborder les affaires de pédophilie qui ébranlent l’évêché depuis plusieurs semaines, notamment l’affaire du Père Preynat qui a exercé pendant plus de 20 ans près de Roanne.  Le cardinal Barbarin a reconnu que le Diocèse avait commis « des erreurs dans la gestion et la nomination de certains prêtres », mais pas question pour lui de démissionner.

Dans un communiqué publié après cette réunion, le Diocèse de Lyon précise que « le cardinal a rappelé l’importance, pour les victimes d’abus sexuels commis par des clercs, de voir reconnu leur droit à la vérité et à la Justice. Elles doivent ainsi pouvoir compter sur l’écoute et le soutien du diocèse. Le cardinal a également souligné la confiance que portait le diocèse dans la Justice, pour faire toute la vérité dans les différentes affaires dont elle est saisie. Enfin, le cardinal a redit sa confiance aux prêtres qui accomplissent leur mission dans un grand dévouement et dans la fidélité à leur état de vie », précise le communiquée.

Une cellule d’écoute mise en place par le Diocèse

Le diocèse annonce par ailleurs l’ouverture d’une ligne téléphonique pour des victimes d’abus sexuels commis par des personnes placées sous la responsabilité de l’Église. Des professionnels de l’écoute seront au bout du fil.  La victime pourra être accompagnée jusqu’au dépôt d’une plainte, si nécessaire. Un numéro disponible 7 jours sur 7, 24h sur 24 au 04 78 814 845 

L'archevêque de Lyon, Monseigneur Barbarin / Photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée