Quel tracé pour la troisième ligne de tram à Saint-Etienne ?

e213790ae7

Les Stéphanois concernés par le tracé du prolongement de la 3ème ligne de tramway ont répondu présents hier soir. Une réunion publique, la première, s’est tenue à la cité du design, dans la salle de séminaire. On sait déjà que cette troisième ligne ira de la gare de Châteaucreux à Montreynaud.

Une projection 3D des tracés à l’étude a été présentée. Saint-Etienne métropole a lancé une vaste concertation autour de ce projet. Elle entrera dans sa 2ème phase en janvier. Trois parcours sont étudiés. Un semble se dégager plus que les autres. Jean-Pierre Berger, adjoint au maire de St Etienne en charge de l’environnement

Les Stéphanois peuvent donner leur avis sur le projet mis à consultation sur le site internet de Saint-Etienne Métropole. Sur les trois scénarios envisagés, un sort du lot mais on peut imaginer un mixe entre deux tracés, sans forcément augmenter la facture

Propos recueillis par Timothée Maymon

Le projet de prolongement de la troisième ligne de tram est estimé entre 70 et 100 millions d’Euros.

 

 

 

Maurice Vincent, fervent opposant à la 3ème ligne de tram

Communiqué de Maurice Vincent, Sénateur PS et ancien maire de Saint-Etienne

« La question d’un axe lourd de transport en commun dans le secteur nord-est de la ville a fait l’objet de nombreuses études sérieuses depuis l’approbation en 2004 du PDU (Plan de Déplacements Urbains) : à aucun moment le tramway n’est apparu comme une solution réaliste. En effet, outre les nombreux problèmes techniques, le potentiel de voyageurs concernés est très inférieur au minimum attendu, et l’investissement de près de 100 millions d’euros dans un tramway n’a aucun sens. Oui aux transports en commun, non à la gabegie financière anti-écologique et, en l’espèce, anti centre-ville. D’autres solutions moins couteuses et plus réalistes, comme par exemple une ligne de bus hybrides, auraient permis de répondre aux véritables enjeux de désenclavement de certains quartiers de la ville. Ce projet est un délire supplémentaire de M. Perdriau qui, décidément, se moque de l’intérêt général et additionne les centaines de millions quand de nombreux stéphanois ont du mal à gérer leur budget quotidien ».

Rédacteur en chef
Infos matinée