Quelle sanction pour les Verts après les débordements dans le Derby ?

Photo Facebook - Le Tifo du Kop Sud dans le collimateur de la Ligue

C’est ce jeudi que la Commission de discipline se penche sur le cas de l’ASSE, suite aux incidents survenus lors du Derby, le 5 novembre dernier. Pour mémoire, la pelouse a été envahie après le cinquième but lyonnais, provoquant l’arrêt de la rencontre pendant près de 40 minutes. Et le club stéphanois risque gros dans cette affaire.

 

Les problèmes s’accumulent dans ce mois de novembre

Il ne manquait plus que ça aux Verts est-on tenté de dire. Déjà dans une situation délicate sportivement, avec cette dégringolade au classement, le club s’expose à une très grosse sanction. Concrètement ce qui est reproché à l’ASS, c’est l’envahissement de terrain et l’utilisation des fumigènes, qui, au cumulé, ont arrêté la rencontre pendant plus de 45 minutes.

Les sanctions encourues vont de l’amende, à un ou plusieurs matchs à huis-clos et donc un gros manque à gagner pour la billetterie et les revenus du club. Car c’est dans le règlement de la LFP, le club qui reçoit est responsable de la bonne tenue du match à l’intérieur de l’enceinte.

 

Déjà épinglés en cet été

En juillet dernier, la LFP avait prononcé 150 000€ et trois matchs à huis-clos partiels, dont 2 fermes pour les kops, après le craquage de fumigènes pour la dernière de Christophe Galtier, en mai dernier. Pour sa défense, le club pourrait pointer le comportement des supporters lyonnais, qui avaient déployé une banderole insultante et accusant les Stéphanois de consanguinité.

L’audition est prévue en fin d’après-midi ce jeudi, voire en soirée.

Photo Facebook - Le Tifo du Kop Sud dans le collimateur de la Ligue

Journaliste