Réforme du lycée : mobilisation des enseignants dans plusieurs établissements de la Loire

Photo / Enseignants du lycée Honoré d'Urfé mobilisés / DR

Dans la Loire, des inquiétudes autour de la réforme du lycée. Les enseignants du lycée Claude Lebois à Saint-Chamond et Honoré d’Urfé à Saint-Etienne se mobilisent contre les changements annoncés. Ils ont pris part à la nuit des établissements. Plusieurs lycées ont été occupés jeudi soir et cette nuit.

Les profs dénoncent une réforme qui prévoit moins d’heures de cours et entraîne des suppressions de postes selon eux. C’est le cas à Honoré d’Urfé. Une dizaine va être supprimée à la rentrée. Romain Allard est professeur de mathématiques et membre du syndicat Snes

Les profs regrettent aussi la disparition des mathématiques du tronc commun au lycée à partir de septembre. Rappelons que la réforme prévoit la disparition des filières S, ES et L, au profit de spécialités que les élèves pourront choisir librement.

La direction académique de la Loire répond

De son côté, le directeur académique de la Loire Jean Pierre Batailler précise que les suppressions de postes à Honoré d’Urfé ne sont pas liées à cette réforme du lycée

Ce vendredi, se tient le comité technique académique qui doit entériner les différentes suppressions de postes dans les lycées du département.

Photo / Enseignants du lycée Honoré d'Urfé mobilisés / DR

Rédacteur en chef
Infos matinée