Région Auvergne Rhône-Alpes : La « clause Molière » retoquée par le rapporteur public

La « clause Molière », proposée par le Président de la Région, Laurent Wauquiez, pourrait ne jamais voir le jour. Cette mesure qui vise à imposer l’usage du français sur les chantier, a été annulée par le rapporteur public, qui demande au tribunal administratif de Lyon d’en faire autant. Le tribunal a en effet été saisi par le Préfet de région, qui pointait le caractère « illégal » et « discriminatoire » de cette disposition votée en début d’année.

Laurent Wauquiez dénonce « l’hypocrisie du gouvernement »

Le Tribunal administratif de Lyon a mis sa décision en délibéré. Mais Laurent Wauquiez a d’ores et déjà annoncé son intention de faire appel si la décision du tribunal va dans le sens du rapporteur public. Selon lui, cette « clause Molière » permet de lutter contre le travail détaché, qui permet à des étrangers de travailler en France, tout en cotisant dans leur pays d’origine.

Journaliste