Régionales : Wauquiez réclame une « police du rail », Queyranne l’accuse de populisme

Bataille de chiffres entre les deux principaux prétendants au fauteuil de président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Le candidat Les Républicains Laurent Wauquiez affirme que les agressions et outrages aux agents de la SNCF ont été multipliés par trois en 7 ans avec pas moins de 7.600 actes recensés en 2013 en Rhône-Alpes. Faux, rétorque Jean-Jack Queyranne qui accuse son adversaire de faire du populisme.  Selon le président socialiste sortant de Rhône-Alpes, seul 850 infractions ont été relevées en 2013. Le chiffre de 7.600 correspond, dit-il, à l’ensemble de la zone de défense Sud-Est. Laurent Wauquiez plaide de son côté pour la création d’une « police du rail ».

Rédacteur en chef
Infos matinée