Retail Park: Jean-Claude Schalk n’a pas dit son dernier mot…

RTPA-new.jpg

« On recule de quatre ou cinq ans une décision. » Si le projet de Retail Park – qui était porté par Mab développement » – ne verra jamais le jour à Andrézieux-Bouthéon (1), le maire de la ville Jean-Claude Schalk veut croire en des jours meilleurs. « Je défend le classement de la zone de la Gouyonnière en zone économique. (…) Un jour reviendra, où un nouveau projet verra le jour (…) Je considère qu’on a besoin d’un tel équipement en Loire Sud. »
Un recours devant le tribunal administratif
Dans cette optique, l’édile andrézien a décidé d’attaquer le Schéma de cohérence territoriale (SCOT) Loire Sud devant le tribunal administratif. Pour la bonne et simple raison que le document d’aménagement commercial (DAC), adopté par le Scot en 2009, ne retient pas de zone pour le Retail Park d’Andrézieux. Désormais, l’avenir de la future zone commerciale, fortement souhaitée par Jean-Claude Schalk, est entre les mains du tribunal: « Tant qu’il ne s’est pas prononcé, il n’y a plus de projet possible ». Pour rappel: Mab Développement avait pour projet de bâtir un Retail Park d’une surface commerciale de 18 000 m2 pour un investissement évalué à 500 millions d’euros. 200 emplois auraient été créés et il était prévu qu’une trentaine d’enseignes s’installent sur les 9 hectares de la Gouyonnière.

Propos recueillis par Timothée Maymon

(1) Le projet n’a pas obtenu les autorisations administratives nécessaires de la CDAC (commission départementale d’aménagement commercial) et de la CNAC (Commission nationale d’aménagement commercial).