Rétrospective de l’année 2017 : la valse des entraîneurs à l’ASSE (3/4)

Capture d'écran ASSE TV - Julien Sablé et Jean-Louis Gasset à l'entraînement / DR

Troisième volet de notre rétrospective des évènements marquants de 2017, dans la Loire… Place à la valse des entraîneurs à l’AS Saint-Etienne en moins de 6 mois.

Du jamais vu depuis 2000 et la descente en L2 !

Quatre entraîneurs en moins de six mois, on avait pas vu ça depuis 17 ans à l’ASSE !  Englué dans l’affaire des faux passeports et après l’éviction de Robert Nouzaret, l’équipe était confiée à John Toshack, le 1er octobre 2000… Douze matchs plus tard, le Gallois préférait partir en Espagne, tiens tiens. Le duo Wallemme – Rudy Garcia prenait alors les rênes pour 6 mois, conclus par une descente en Ligue 2. Alain Michel les remplaçait pour onze matchs, avant que le club ne trouve un peu de stabilité avec Frédéric Antonetti.

De Galtier… à Gasset

Cette fois, Christophe Galtier, sentait avoir fait son temps à l’ASSE après huit ans de bons et loyaux services… C’est ainsi qu’il justifiait son envie de partir en mai dernier face à la presse, assurant que l’ASSE continuerait à bien se porter même sans lui.

Doux présage, seulement… Semblant un peu pris de cours, le club a tergiversé quelques semaines. Puis, le choix se portait sur Oscar Garcia, ancien joueur du Barça et auréolé de deux titres en Autriche. Une parenthèse qui ne durera que 153 jours. Garcia pliait les Gaules, après une lamentable défaite dans le Derby…

L’équipe était donc remis à un enfant du club, Julien Sablé… Présenté en grande pompes par le Président Romeyer mi-novembre. « Ce n’est pas un intérim », assurait-il.  Et pourtant. Sablé, faute de diplôme, ne restera sur le banc que 34 jours ! Place désormais à Jean-Louis Gasset arrivé en soutien de Julien Sablé fin novembre… Et pour combien de temps ? Seule l’avenir nous le dira…

Capture d'écran ASSE TV - Julien Sablé et Jean-Louis Gasset à l'entraînement / DR

Rédacteur en chef
Infos matinée