Riorges : les salariés de Bel Maille ont encore un mince espoir

Les salariés de Bel Maille à Riorges n’ont pas dit leur dernier mot. Une semaine après la mise en liquidation judiciaire de l’entreprise de textile, ils continuent d’occuper l’usine. Un barbecue géant était organisé hier à midi pour soutenir les 58 salariés menacés de licenciement. Selon nos informations, la CGT espère que les négociations pourront reprendre à l’issue d’une réunion prévue lundi prochain avec le liquidateur judiciaire. Si le tribunal de commerce de Roanne a rejeté l’offre de reprise d’une société tunisienne, une douzaine d’autres repreneurs potentiels n’ont pas été étudiés d’après le syndicat.

Rédacteur en chef
Infos matinée