Rive-de-Gier : le braquage d’un bar suivi d’un enlèvement toujours entouré de mystères

photo DR

L’affaire de l’enlèvement, qui a suivi une tentative de braquage dans la nuit de samedi à dimanche à Rive-de-Gier, toujours aussi énigmatique. A ce stade, personne n’a été interpellé. L’homme enlevé par les malfaiteurs a lui été entendu.

L’otage avait oublié d’informer la police de sa libération

Cet homme de 24 ans avait carrément oublié d’informer la police qu’il avait été libéré dimanche, alors que cette dernière était encore à sa recherche. C’est ce que confie une source judiciaire. Il a tout de même été entendu lundi par les enquêteurs « à qui il aurait livré une explication, jugée peu convaincante et qui demande à être vérifiée », précise le parquet de Saint-Etienne.

Y avait-t-il des liens entre les deux hommes armés venus braquer ce bar situé à proximité de la gare, la victime et son frère, tenancier de l’établissement ? Voilà la question à laquelle doivent répondre les enquêteurs de la police judiciaire. Dimanche, vers 1h30 du matin, le jeune homme avait été frappé et placé de force dans le coffre de la voiture de deux malfrats. Ces derniers  avaient tiré un coup de feu dans une fenêtre du bar, sans toucher personne. Et c’est le patron du bar à chicha qui avait alors donné l’alter auprès de la police.

Avec AFP

photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée