Roanne : des tags antisémites sur un bâtiment de la base nautique

TAGS SOPHIE

Onze croix gammées ont été découvertes au cours de cette semaine.  Une élue de la commune est particulièrement visée : Sophie Rotkopf.

« Mort aux juifs »

La conseillère régionale Les Républicains a porté plainte de même que la Ville ou la Licra. Personne n’a été interpellé pour le moment et les inscriptions ont été nettoyées par les services municipaux hier. Sophie Rotkopf doit justement  présenter ce vendredi un plan devant le Conseil Régional. Il vise à renforcer la lutte contre l’antisémitisme. Les actes antisémites ont bondi de 74 % en France en 2018.

Les réactions :

Dans un communiqué, le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau condamne « avec la plus grande fermeté ces actes inqualifiables, et exprime toute (sa) solidarité envers Sophie Rotkopf (…)  Notre société semble s’habituer à l’antisémitisme, l’islamophobie, l’homophobie et tant d’autres expressions concernant tout ce qui est perçu comme différent », déplore l’édile stéphanois.

Journaliste