Roanne : le carnet de commande de Nexter est blindé d’ici 2030

Florence Parly, Ministre des Armées et Stéphane Mayer, président de Nexter, le 12 février 2018 sur le site de Nexter à Roanne. crédit photo : ActivRadio.com

Ce sont près de 2 500 véhicules blindés légers de l’Armée de Terre qui vont être construits à Roanne dans les douze prochaines années. Annonce faite par la Ministre des Armées, Florence Parly, en visite à Roanne hier. De quoi voir l’avenir sereinement.

 

NEXTER pierre angulaire de la Loi de Programmation Militaire

Sur ces 2 500 véhicules blindés de l’Armée de Terre qui vont être fabriqués à Roanne, 500 le seront dans le cadre du programme Scorpion, qui fait partie de la Loi de Programmation Militaire présentée la semaine dernière par la Ministre des Armées. Mais aussi 2 000 véhicules du nouveau VBMR Léger, dévoilé hier. La preuve de la très grande polyvalence du site roannais comme l’affirme Stéphane Mayer, Président de Nexter :

Et qui dit carnet de commande rempli, dit perspective d’embauche important. Un point essentiel pour la Ministre des Armées, Florence Parly :

Tout confondu, ce nouveau programme représente plus d’un millier d’emploi si l’on inclut les sous-traitants de Nexter.

Notez que Nexter n’équipe pas que l’Armée française, mais aussi les forces danoises, belges, indonésiennes et quataries.

 

Urgence de rénover l’équipement de l’Armée de Terre

C’est un plan ambitieux qui a donc été présenté hier après-midi pour le site roannais de Nexter. La Ministre des Armée, Florence Parly, pour officialiser un effort d’équipement sans précédent selon la Ministre des Armées Florence Parly :

Grâce à ce contrat, ce sont près de 200 emplois qui pourraient être créés sur le site de Nexter à Roanne.

 

Nexter plus que jamais pourvoyeur d’emploi important à Roanne

Le site spécialisé dans l’armement et la confection de véhicules blindés de l’Armée de Terre française, équipe aussi les forces belges, danoises, indonésiennes et quataries. Le groupe Nexter, qui nous est présenté par son président, Stéphane Mayer :

 

Le Service National n’est pas encore déterminé

La Ministre des Armées, Florence Parly est également revenue sur le projet de Service National voulu par Emmanuel Macron. Et pour l’instant ce projet reste flou et rien n’est vraiment acté, comme l’a expliqué Florence Parly :

 

La forme n’est donc pas définie, mais ce service national pourrait durer un mois. Ce dimanche, Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, s’est exprimé en faveur d’un service national obligatoire.

 

Les photos de la visite de la Ministre des Armées, Florence Parly, sur le site roannais, de Nexter, le lundi 12 février 2018 (crédit photos : Activradio.com) :

 

 

Florence Parly, Ministre des Armées et Stéphane Mayer, président de Nexter, le 12 février 2018 sur le site de Nexter à Roanne. crédit photo : ActivRadio.com

Journaliste