Roanne : le Préfet de la Loire régularise un sans-papier, meilleur apprenti de France

prefet

A Roanne, le cas d’un jeune apprenti albanais de 19 ans, sans papier, qui suit une formation dans les métiers du bois, a créé la polémique ce mardi. Le jeune homme n’a pas été convié à une cérémonie organisée à Paris, du fait de sa situation irrégulière. Il va, finalement, pouvoir s’y rendre.

Armando Curri a 19 ans et il a décroché la médaille d’or nationale au concours de Meilleur apprenti de France. Sauf qu’étant en situation irrégulière, il n’a pas été autorisé, dans un premier temps, à venir chercher sa distinction lors d’une cérémonie organisée au Sénat à Paris. Le Président de la chambre haute du parlement, Gérard Larcher, lui avait fait savoir qu’il recevrait son diplôme et sa médaille par la poste.

Premier acte fort du Préfet au lendemain de sa prise de fonction

Le principal intéressé a crié au scandale dans la presse locale, notamment. Les Sénateurs de la Loire Maurice Vincent et Cécile Cukierman sont intervenus auprès du Président du Sénat, qui a finalement décidé de ne pas s’opposer à sa venue. Mais c’est surtout le nouveau Préfet de la Loire, Fabien Sudry, qui a pris une décision forte. « Compte tenu des capacités d’intégration dont ce jeune homme a fait preuve, écrit la Préfecture dans un communiqué, l’obligation de quitter le territoire français qui lui avait été notifiée le 2 octobre dernier est abrogée ». Le Préfet de la Loire a délivré à Armando Curri une autorisation provisoire de séjour, qui lui permettra de se rendre au Sénat sans problème ce mercredi, aux côtés des 337 autres lauréats du concours des Meilleurs apprentis de France.

photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée