Roanne/8-Mai : Nicolin s’attaque aux auteurs des tags antisémites

8-mai-roanne-ceremonie

Les commémorations du 8-Mai 1945 avaient une connotation particulière à Roanne, quelque semaines après la découverte de plusieurs tags antisémites. Le maire Yves Nicolin est revenu sur ces faits lors de son discours à l’Hôtel de Ville après le traditionnel dépôt de gerbe à la statue de la Paix. L’édile roannais s’en est pris à «cette partie de notre population qui est d’une grande intolérance», en dressant un parallèle avec le conflit de 39-45 : «Ils font partie de ceux qui nous ont conduit à de tels travers». Alors qu’une enquête est en cours et que la municipalité a déposé plainte, M. Nicolin a rappelé sa volonté de «les combattre, les trouver et les passer en justice».

Egalement présent à cette cérémonie, le sous-préfet Christian Abrard a quant à lui évoqué l’Europe, dont la fête a lieu ce jeudi 9 mai. «C’est normal qu’il y ait débat (autour de l’Europe), mais il ne faut jamais oublier que cette paix que nous avons en europe, nous la devont à cette construction européenne.» Un message distillé à moins de trois semaines du scrutin des européennes.

Journaliste
Commentateur des matchs de la Chorale de Roanne