Roche-la-Molière : il se servait en eau depuis des mois sur une borne incendie

A Roche-la-Molière, la Brigade Anti-criminalité (BAC) vient de mettre un terme aux agissements d’un individu qui, depuis plusieurs mois, volait de l’eau en se branchant sur une borne incendie de la ville. Le préjudice subi par la commune serait important. La mairie a porté plainte. Le vol d’eau sur une borne incendie est passible de 3 ans de prison et de 45.000 € d’amende.

Rédacteur en chef
Infos matinée