Saint-Etienne : chahuté, le maire Gaël Perdriau fait évacuer la salle du conseil municipal par la force

Photo Facebook Gaël Perdriau / DR

Séance mouvementée hier soir au conseil municipal de Saint-Etienne. A deux reprises, elle a été interrompue à cause de la présence bruyante d’une centaine d’agents municipaux et représentants syndicaux venus porter au débat la situation du CASC, le Comité d’Activité Sociale Culturelle, l’équivalent du comité d’entreprise dans le privé.

Le CASC est en attente du versement d’une subvention d’1 million d’Euros. Sujet qui n’était pas à l’ordre du jour. Le maire Gaël Perdriau a refusé de donner la parole aux manifestants, stipulant que le règlement du conseil municipal ne le permettait pas. Il a finalement dû avoir recours à la force publique pour faire évacuer la salle…

L’opposition de gauche a quitté la salle

Gaël Perdriau a donc proposé une réunion avec l’ensemble des représentants de toutes les organisations syndicales, dès ce mardi. L’opposition de gauche, elle, dénonce le recours à la force publique. L’écologiste Olivier Longeon parle dans un communiqué d’une « démocratie à géométrie variable, dont le maire est coutumier ». L’évacuation du conseil municipal par la force, « du jamais vu depuis 25 ans » dit l’ancien maire de Saint-Etienne Maurice Vincent. L’élu socialiste fait remarquer à son successeur que des intervenants extérieurs s’étaient déjà exprimé lors du conseil municipal depuis qu’il est maire.

Ecoutez cet échange entre les deux hommes :

L’évacuation s’est déroulée sans heurt. Suite à quoi, l’opposition de gauche a donc déserté. Le Front National a quant à lui salué la décision du maire.

Photo Facebook Gaël Perdriau / DR

Rédacteur en chef
Infos matinée