Saint-Etienne : des casseurs font dégénérer un défilé de Gilets jaunes à Centre-Deux

gj-centredeux

Un défilé de plus d’un millier de Gilets jaunes a dégénéré samedi après-midi dans les rues Saint-Etienne lorsque des groupes de casseurs ont tenté de pénétrer dans un centre commercial Centre-Deux protégé par la police. Policiers et CRS ont effectué de nombreux tirs de grenades lacrymogènes pour tenter d’éloigner des émeutiers qui tentaient d’entrer dans le centre commercial et leur lançaient des projectiles.

Les principaux blessés légers recensés sont des personnes incommodées par les gaz lacrymogènes, qui ont été secourues par les sapeurs pompiers.

Des individus, la tête dissimulée par des masques, foulards ou cagoules ont été rejoints par des adolescents qui ont pris part à la casse et à l’incendie de nombreux mobiliers urbains et d’objets divers récupéré dans des réserves du centre commercial auxquelles ils ont pu accéder.

En milieu d’après midi, les grilles de tous les accès au centre commercial Centre-Deux ont été fermées. En repartant en direction du centre-ville, des casseurs ont brisés de vitrines de magasins et effectué des vols dans certains boutiques. Peu après 14 heures, le défilé de près de 1.500 Gilets jaunes, avait débuté dans une ambiance bon enfant, comme le samedi précédent, depuis la préfecture de la Loire.

Face aux scènes de violence qui se poursuivaient en fin d’après-midi, le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, a décidé de modifier le programme des festivités de la Sainte-Barbe, la patronne des mineurs, célébrée ce 1er décembre depuis le Musée de la mine de la ville et de fermer prématurément le Marché de Noël installé sur la place de l’Hôtel-de-ville.

Journaliste
Commentateur des matchs de la Chorale de Roanne