Saint-Etienne : émotion et écoeurement après l’attentat à Charlie Hebdo

photo

La France est sous le choc après l’attaque terroriste dont a été victime la rédaction de Charlie Hebdo ce matin à Paris. 12 personnes, dont 8 journalistes et 2 policiers, ont été tuées. Les caricaturistes Cabu, Charb, Tignous et Wolinski font partie des victims. Les tireurs puissamment armés sont toujours en fuite, un appel à témoins a été lancé pour les retrouver. Lors d’une déclaration solennelle ce mercredi soir, le Président François Hollande a décrété une journée de deuil national ce jeudi dans tout le pays. Une minute de silence sera observée dans les services publics à midi.

Ce mercredi soir, des dizaines de rassemblements spontanés ont été organisés dans les grandes villes de France. A Saint-Etienne, le Club de la Presse avait appelé à se rassembler devant ses locaux. Quelque 500 personnes sont venus déposer des bougies sur place en hommage aux victimes. De nombreux anonymes ont tenu à dire leur indignation.

Le Sénateur et ancien maire de Saint-Etienne, Maurice Vincent, a rappelé l’importance de la liberté de la presse. Les journalistes ne doivent surtout pas s’interdire de dire des choses après ce qu’il vient de se passer.

Sécurité renforcée autour des médias ligériens

La Préfète de la Loire a également participé à ce rassemblement où l’émotion était forte. Fabienne Buccio a appelé les citoyens à faire preuve de vigilance sans tomber dans la psychose. Dans la Loire, la sécurité va être renforcée autour des rédactions mais aussi dans les lieux publics.

Rassemblement aussi à Roanne

A Roanne, élus, journalistes et anonymes se sont également recueillies place de l’Hôtel de Ville. 300 personnes se sont rassemblées ce mercredi en fin de journée. A Saint-Etienne, la plupart des personnes réunies devant le Club de la Presse ont ensuite convergé vers la place de l’Hôtel de Ville où un autre rassemblement était prévu. Plus de 2000 Stéphanois étaient réunis. Jeudi soir, ce sont les partis de gauche qui appellent à se réunir, place Jean-Jaurès. A Firminy, un rassemblement est aussi organisé jeudi à midi. Enfin à Saint-Etienne, les drapeaux de l’Hôtel de Ville sont en berne.

Crédit photo : Activ Radio

Rédacteur en chef
Infos matinée