Saint-Etienne : huit policiers légèrement blessés en marge de l’acte 13 des « gilets jaunes »

Huit policiers ont été légèrement blessés par des jets de projectiles à Saint-Etienne, ce samedi après-midi, lors d’affrontements avec des petits groupes de manifestants, dont 11 ont été interpellés. Samedi soir, sur les 11 personnes interpellées, 9 étaient en garde-à-vue, dont 5 mineurs.

Certains des quelque 500 « gilets jaunes » qui ont manifesté sans heurt étaient repartis lorsque, vers 17 heures, des groupuscules s’en sont pris aux policiers. Ces derniers, qui empêchaient les manifestants de rejoindre le centre commercial Centre Deux, ont fait usage de gaz lacrymogène et de lanceurs de balles de défense.

« Onze personnes ont alors été interpellées lors de cet épisode », selon la préfecture de la Loire, qui ajoute que la manifestation qui a réuni près de 250 personnes à Roanne n’a quant à elle pas provoqué d’incident.

Il est à noter que des « gilets jaunes » de la Loire sont allés manifester à Lyon samedi après-midi où un rassemblement régional était organisé.

La Sainté City Run maintenue et sécurisée

A Saint-Etienne, samedi soir des forces de l’ordre étaient mobilisées pour le bon déroulement de la Sainté City Run, la boucle de deux fois six kilomètres au départ de la Cité du design de Saint-Etienne, initialement prévue le 15 décembre dernier mais reportée à cause du mouvement des « gilets jaunes ».

Concernant cette course, à laquelle 5.000 personnes se sont inscrites, dont le maire de la ville Gaël Perdriau, le préfet de la Loire a demandé une modification du parcours, afin qu’elle ne passe pas devant la Préfecture.

Rédacteur en chef
Infos matinée