Saint-Etienne : la fin des patrouilles de police dans le quartier Montreynaud

Image d'illustration

A Saint Etienne, le bureau de police de Montreynaud va perdre quatre de ses agents en septembre prochain.

« On déshabille d’un côté pour habiller de l’autre »

Ces policiers vont rejoindre le dispositif de « la sécurité du quotidien » voulu par le gouvernement dont l’objectif est d’intervenir dans les quartiers sensibles, en l’occurrence Montchovet, Cotonne, Beaubrun et Montreynaud. Le maire Gaël Perdriau parle d’une « dissolution » et regrette par conséquent la disparition des patrouilles sur ce quartier.

Extrait du communiqué de l’élu : « cette dissolution va entrainer une dislocation du lien de confiance qu’ils avaient créé. Leur mission quotidienne était appréciée de la population. Ils rencontraient les habitants, connaissaient leur difficulté, visitaient les commerces, s’assuraient de la sécurité des nombreux chantiers et travaux. Leur présence assurait un sentiment de sécurité indéniable pour la population. Ils savaient apaiser les situations complexes et travailler en profondeur sur les difficultés du quartier. »

 

 

Image d'illustration

Journaliste
Chroniqueuse