Saint-Etienne : la sonnette d’alarme est tirée à l’école de musique de Solaure

L'une des vitres brisées de l'école de musique du quartier Solaure, à Saint-Etienne.
MàJ – jeudi 8 novembre – 10h26

A Saint-Etienne, profs et parents d’élèves de l’école de musique du quartier de Solaure se sont mobilisés, mardi soir devant l’établissement. Près de trois semaines après un double cambriolage et le saccage de l’école municipale, le temps est à la colère et à l’incompréhension.

12.000 € de matériel volés

Rien n’a bougé ou presque depuis le 22 octobre, malgré un courrier des parents d’élèves, adressé au Maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, pour lui demander quel sera l’avenir de la première école de musique connectée de France, qui existe depuis près de 40 ans dans le quartier. 150 élèves fréquentent cet établissement, qui est nommé au Prix National de l’Enseignement Musical en 2019.  Un vecteur de notoriété non négligeable pour la ville de Saint-Etienne.

Marie-Aline Bayon est la directrice de l’école de musique de Solaure. Elle se sent clairement abandonnée par les services de la Ville

Pas d’amélioration tant que les experts ne sont pas passés

Et face au manque de solution avancée, les parents d’élèves se sont mobilisés. Comme l’explique Marie-Aline Bayon

Les experts en assurance doivent constater les dégâts pour lancer les travaux. Un délai de 15 jours a été donné par la Mairie. Vous pouvez retrouver la pétition en ligne sur change.org.

La ville dénonce une « instrumentalisation »

La ville de Saint-Etienne répond à ce sentiment d’abandon… Elle regrette l’instrumentalisation de cette affaire par certains et explique que des mesures ont bel et bien été prises. Mais pour un retour à la normale, ça va prendre un peu de temps. Les précisions de Marc Chassaubéné, adjoint au maire de St Etienne en charge de la culture

Propos recueillis par Marie Dufour

L'une des vitres brisées de l'école de musique du quartier Solaure, à Saint-Etienne.

Journaliste