Saint-Etienne : le collectif « Personne à la rue » interpelle le maire

Un militant du collectif « Personne à la rue » à Saint Etienne vient d’adresser une lettre ouverte au maire de la ville Gaël Perdriau… Dans ce courrier, il dénonce la façon dont sont traitées deux familles Roms mises à la rue après la fermeture du gymnase réquisitionné dans le cadre du plan hiver. Elles avaient trouvé refuge sous le pont du chemin de fer dans le parc du Puits-Couriot avant d’y être chassées vendredi dernier par la police municipale qui aurait par ailleurs confisqué du matériel : tente, vêtement, et cartables des enfants. Les associations de soutien réfléchissent à un dépôt de plainte, selon nos informations.

Rédacteur en chef
Infos matinée