Saint-Etienne : le procès d’un traiteur pas si intraitable

Le traiteur de Génilac est jugé ce mardi devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne. Il avait planté des dizaines de couples, par SMS, dans la Loire et dans la région la veille de leur mariage. C’est un procès hors norme qui se dessine. Avec des dizaines de plaignants qui veulent obtenir réparation du préjudice subi. Le prévenu doit répondre de faux et usage de faux, de travail dissimulé et banqueroute. Il encourt jusqu’à cinq ans d’emprisonnement. L’audience aurait dû se tenir en juin dernier, mais elle avait été repoussée.

Rédacteur en chef
Infos matinée